Comment assurer le transport sécurisé d’un cheval

Pferd einfach und stressfrei in den Hänger verladen, selbst verladen

Arriver sain et sauf, constitue l’une des principales préoccupations de chaque voyage, même pour les chevaux. Il est important de trouver un véhicule adéquat pour ces derniers et de prendre note des équipements de protection qui sont nécessaires afin de transporter les chevaux en toute sécurité.

Transport avec véhicule équipé

Lorsqu’il s’agit de faire voyager des chevaux, il faut se munir d’un véhicule spécial tel qu’un camion, une bétaillère ou un van. Concernant ce dernier type, il est possible d’en acheter un sur un site de vente de camion chevaux.

La panoplie d’équipements se trouvant à l’intérieur de ce type de véhicule promet un voyage confortable et sécurisé pour l’animal.

En effet, il est essentiel d’avoir un système électrique d’extraction d’air et des coussins d’air en guise d’amortisseur. Un dispositif de protection pour la nuque est également installé au plafond. Par ailleurs, il est impératif de vérifier le poids du véhicule afin de s’assurer qu’il supporte bien la masse corporelle du cheval. Généralement, il devrait tolérer une charge de 3,5 t environ.

Opter pour les véhicules à caméra de surveillance est une bonne idée. Ceci permet au conducteur d’avoir l’œil en permanence sur l’animal et de s’arrêter en cas de comportement inhabituel. Finalement, pour respecter le bien-être du cheval, il faut également opter pour un camion doté d’un plancher imputrescible. 

Protéger chaque partie du corps du cheval

Afin de protéger l’équidé des freinages brutaux, il est nécessaire de lui faire porter un protège-nuque bien rembourré.

Comme le cheval s’appuie sur ses membres le long du voyage pour rester en équilibre, il faut également songer aux guêtres. Il s’agit de dispositifs recouvrant les membres allant des jarrets aux sabots. Leur installation est assez délicate, ce qui nécessite généralement l’aide de professionnels.

Concernant les pieds, il est possible de rajouter des cloches en polyester ou en caoutchouc. Celles-ci assurent la protection de la couronne et des glomes. Dans ce domaine, les modèles fermés sont préférables à ceux ouverts pour un maximum d’efficacité.

Enfin, pour la queue souvent victime de friction, de frottement ou de crins arrachés à cause des portes, un protège-queue s’avère très utile. Les bandes de travail sont plus faciles à placer et ne glissent pas.   

Les conditions importantes à l’état nutritionnel du cheval

Il est interdit de faire avaler de la nourriture au cheval deux heures avant le voyage au risque de générer un trouble digestif. Par contre, on peut attacher un sac de foin dans le véhicule, au niveau de sa bouche. Les fibres longues sont un bon antistress pour les chevaux lors du voyage.

L’hydratation est quant à elle fortement encouragée, autant avant que durant le trajet. Un seau d’eau posé devant le cheval lors des pauses le soulagera grandement, surtout pendant la saison chaude. Sinon, les carottes et les pommes feront d’excellents substituts à l’eau.

Be the first to comment on "Comment assurer le transport sécurisé d’un cheval"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*