Quel fauteuil pour chien choisir ?

Comme on dit, le chien est le meilleur ami de l’homme. En tant que tel, il mérite donc d’avoir son petit confort. Pour cela, rien ne vaut son propre fauteuil. De plus, de cette sorte, il ne sautera plus sur vos canapés et votre lit. Nous allons donc...

Tout savoir sur les remorques vélo pour chien

Vous avez un chien ? Vous aimez le cyclisme ? Vous pouvez concilier vos deux passions grâce à l’acquisition d’une remorque vélo pour chien. C’est un accessoire que vous trouverez facilement sur les plateformes dédiées. En plus, pas besoin d’investir...

Le chien, meilleur ami de l'homme !

Il existe près de 400 races canines, de tailles, de formes et de caractères différents. Labrador, Bouledogue français, Chihuahua, Lévrier, Carlin auraient comme ancêtre commun, le loup. L’amitié entre cette espèce et l’homme date de plusieurs millénaires déjà. En dépit d’une histoire séculaire, le chien a su préserver son titre de « meilleur ami de l’homme ».

Entre le chien et l’homme, une histoire millénaire

La relation entre l’homme et le chien ne date pas d’hier. On en fait mention depuis l’Antiquité. Il y a 3000 ans, dans les représentations du dieu Anubis au sein de l’Égypte ancienne, on montre l’image d’une tête de chien. Sur les nombreuses tombes antiques, on découvre également des inscriptions représentant des canidés. Dans la civilisation gréco-romaine, Cerbère, le chien à trois têtes atteste de la popularité de cette espèce canine depuis longtemps. Du point de vue de la génétique, il serait un descendant du loup qui a été apprivoisé pour vivre aux côtés de l’homme. La domestication a été aisée, car le loup a besoin de vivre en meute et de respecter une hiérarchie. Il considère son humain comme une figure de chef ou un parent.

Au fil des siècles, le chien sera utilisé de différentes manières : dans les combats durant l’Antiquité, comme gardien de troupeaux et animal de compagnie sous l’Empire romain, comme chien de chasse durant la Renaissance… À partir de 1855, chaque animal a bénéficié d’un standard d’où la naissance de la notion de « race ».

Les catégories de chiens

Le vétérinaire et entomologiste Jean-Pierre Mégnin considéré aussi comme le précurseur de la cynologie a divisé les différentes races canines en quatre grandes catégories.

Les chiens de type braque ou braccoïdes regroupent les races aux oreilles tombantes et au museau long. Parmi les chiens qui font partie de cette catégorie figurent le Labrador, l’Épagneul breton ainsi que le chien de Saint-Hubert.

Le Bouledogue français, le Carlin, le Saint-Bernard ou le Dogue argentin appartiennent à la grande famille des molossoïdes qui se démarquent par leur massivité, leur tête ronde et leur museau court.

Dans la famille des graïoïdes, on retrouvera le Saluki, le Whippet ou encore le Greyhound. Ces chiens possèdent un physique fin et une tête dolichocéphale. On dit qu’il ressemble au guépard.

Enfin, dans la liste des lupoïdes s’inscrivent le Berger allemand, le Husky sibérien, le Malinois ou encore le Border Collie. Ces races possèdent une tête pyramidale assortie d’oreilles qui sont dressées.

Les bienfaits d’avoir un chien

Si le chien a été attribué au titre de « meilleur ami de l’homme », ce n’est pas par hasard. Ces animaux font certainement partie des plus affectueux et des plus proches de leurs propriétaires. Ils contribuent à rompre la solitude des personnes vivant seules, favorisent le bien-être émotionnel, aident à lutter contre le stress et permettent d’apprécier une présence bienveillante.

Mais pour que le chien puisse rester à vos côtés le plus longtemps possible, il est plus qu’impératif de prendre soin de lui. La souscription à une assurance santé est l’un des gestes incontournable à faire. Grâce à cette couverture, vous serez en mesure de fournir les meilleurs soins à votre toutou qui profitera d’une santé de fer.