Un chien peut-il être jaloux ?

chien jaloux

« Mon chien est jaloux et il se venge. »

Une telle phrase est souvent prononcée par des propriétaires de chiens, sans que sa véracité ne soit démontrée.

La jalousie est en effet un sentiment typiquement humain, qui demande une capacité de construction mentale que le chien ne possède pas. Cet anthropomorphisme trouve pourtant plusieurs exemples qu’il est difficile de nier. Si le chien n’est pas « jaloux » au sens sémantique du terme, il est en effet conditionné pour défendre une ressource et son comportement peut donc parfois mimer celui de la jalousie vis-à-vis du maître ou d’autres chiens.

En réalité, l’animal protège une source alimentaire ou entre en compétition avec un autre pour un jouet, une friandise, etc. Il peut aussi manifester un comportement agressif par sentiment d’insécurité ou désir possessif.

Ce qui aux yeux du maître apparaît pour de la jalousie s’explique en réalité par l’éthogramme normal de l’espèce canine, le chien étant un prédateur social.

Plusieurs théories existent

Néanmoins, les théories qui encadrent l’existence ou non du sentiment de jalousie chez le chien sont nombreuses et divergentes. Certains scientifiques soutiennent que la jalousie est bien présente chez les animaux de compagnie et des études vont même dans ce sens.

Des expériences menées chez les singes ont par exemple prouvé que ces animaux pouvaient éprouver de la jalousie et le sentiment d’injustice. Les chercheurs ont extrapolé ces résultats aux chiens, même si les expérimentations ne les ont pas concernés directement. Ils basent leurs hypothèses sur les nombreuses interactions entre le chien et l’Homme et la sensibilité de cette espèce aux comportements humains.

D’autres études ont montré que le chien pouvait être sensible à la différence de traitement, selon qu’ils recevaient ou non une friandise à côté d’un congénère qui, lui, en bénéficiait. Mais les chiens ne vont pas jusqu’à différencier le type de friandise distribuée.

Il est vrai que la domestication, puis la promiscuité croissante entre le chien et l’Homme ont changé la donne et modifié intrinsèquement le comportement canin. De là à permettre l’émergence du sentiment de jalousie, il n’y a qu’un pas.

Quoi qu’il en soit, le chien a besoin d’être traité avec équité et justice. Car jaloux ou pas, il supportera difficilement les brimades injustifiées.

Une histoire de définition

Un chien peut-il être jaloux ? Cela dépend en fait de la définition accordée au terme de jalousie. Si elle est prise comme un sentiment d’envie immédiate, qui se situe souvent dans un contexte de compétition, alors le chien peut indéniablement être jaloux. Si elle est prise dans une acceptation plus complexe, inhérente à la peur de perdre un être ou un objet cher, l’espèce canine n’en est plus capable.

Ce qui peut faire penser à de la jalousie trouve donc souvent une interprétation dans la lecture des codes canins.

Partagez sur les réseaux ...
Vos commentaires ...