Comment voient nos chiens?

Le chien est un peu « myope ». Sa vision n’est pas détaillée et la distance pour apercevoir un objet ou autre doit dépasser environ 40 centimètres.

La longueur du museau, selon la race, explique certaines différences comportementales. Les carlins sont moins fous de la balle contrairement aux labradors. La vision des museaux courts est plus précise que les museaux longs pour des objets proches.

Les couleurs

Les chiens distinguent les couleurs mais contrairement à l’humain qui possède 3 «cônes» (photorécepteurs responsables de notre perception des détails et des couleurs), soit le Rouge, Vert et Bleu, les chiens en ont seulement deux. L’un est sensible au bleu et l’autre au vert (jaune-verdâtre). Les chiens ne perçoivent pas l’intensité (la saturation) des couleurs comme nous, alors pour eux, les couleurs sont ternes. C’est un peu comme si l’environnement était de couleur «sépia».

Vison périphérique

Chez les chiens, en dépit des variations entre les races, les yeux, en général situés sur les côtés, offrent une vision panoramique : 250 – 270 degrés alors que 180 chez l’homme.

Vision nocturne

Les chiens parviennent à capturer davantage de lumière que nous. Contrairement à l’homme, le chien, lui, a une excellente vision nocturne. Les bâtonnets, les cellules sensibles à la lumière présentes dans la rétine, fonctionnent mieux – 3x plus nombreux que chez les humains. Le chien possède une membrane réfléchissante derrière la rétine, le tapetumlucidum, qui lui permet de capter la moindre parcelle de lumière. C’est ce processus qui fait briller les yeux du chien (et d’autres animaux) lorsqu’ils sont éclairés de nuit par une source lumineuse.

Partagez sur les réseaux ...
Vos commentaires ...