Comment éviter la solitude du chien ?

chien-seul

Quand il arrive dans un foyer, le chien est tout fou. Il aime découvrir, jouer et participer au quotidien de ses maîtres. Mais, à la longue, son comportement peut devenir moins joyeux et pas seulement à cause de l’âge. Trop souvent seul à la maison, la solitude le ronge et il devient alors un animal passant son temps à dormir ou alors, il peut développer de l’agressivité. Il faut agir dès le début pour qu’il ait le bon comportement.

La solitude n’est pas normale pour le chien

Tout d’abord, il faut bien comprendre que la solitude n’est pas normale pour un chien. Instinctivement, il a
besoin d’une meute avec un chef qui lui dicte la marche à suivre. En étant seul, il n’a plus de barrière. On voit alors des chiens se mettre à hurler. Tristes, ils aboient toute la journée. La seule solution trouvée par certains maîtres est alors de mettre un collier de dressage autour de son cou. Autant l’outil en lui-même a de belles vertus quand il est bien utilisé, autant punir un chien qui exprime simplement son mal-être n’est pas une bonne idée.
Plutôt que de lui infliger de la souffrance, concoctez-lui un havre de paix.

Que fait le chien au quotidien ?

Il ne faut que votre départ signifie pour le chien l’arrêt de sa journée. Cela arrive notamment s’il est dépendant de vous, qu’il vous suit partout lorsque vous êtes présent ou s’il ne sait pas jouer seul. Ces comportements s’apprennent quand vous êtes à la maison. Refusez qu’il vous accompagne dans chaque pièce et ne jouez pas avec lui dès qu’il le demande. C’est vous qui décidez où et comment.
Ensuite, pour qu’il s’amuse, il doit avoir des jouets disponibles. Certains maîtres, quand ils partent le matin, ne se soucient pas des accessoires qu’aura son chien. Or, s’il a oublié sa balle favorite dehors, passer toute la journée sans rien à mordre risque de paraître bien long. Cela débouche parfois sur des bêtises.
Préparez-lui son panier pour qu’il se sente en sécurité et puisse dormir.

Votre départ n’est pas un drame

Vos faits et gestes rejaillissent sur le chien. Si quand vous partez le matin, vous faites tout un drame, votre chien va sentir votre manège. À l’inverse, si vous jouez avec lui et quittez l’appartement quelques secondes après, une grande frustration l’assaille.
Ayez une routine simple et sans stress. Puis, quand vous rentrez, ne sautez pas sur lui. Occupez-vous et laissez-le être heureux sans trop l’exciter. Une fois qu’il est calmé, vous pouvez interagir avec lui. Votre compagnon mérite sûrement une belle promenade et des activités pour se dépenser. La journée a été longue pour vous, mais également pour lui.
Si votre chien fait partie des races qui souffrent beaucoup de la solitude, adoptez un petit frère ou une petite sœur (selon le sexe de votre animal). À deux, ils pourront chamailler, mais aussi dormir l’un sur l’autre. Cependant, ne le faites que si votre premier chien ne se montre pas agressif avec les autres animaux.

Partagez sur les réseaux ...
Vos commentaires ...