Les règlements à respecter si vous possédez un chien dangereux

chien dangereux

Les règlementations concernant les chiens dits « dangereux » s’alourdissent. Depuis le 1er janvier 2010, un permis de détention est obligatoire pour les propriétaires. À cela s’ajoute l’assurance responsabilité civile à laquelle ils doivent souscrire.

Si les mesures deviennent ainsi plus drastiques, c’est que l’autorité a constaté les risques que peut engendrer la possession d’un chien dangereux. Au-delà des impositions purement législatives, il est aussi indispensable de souscrire à une mutuelle santé pour chien. En tout et pour tout, les propriétaires de chien dangereux nécessitent un permis de détention et une assurance responsabilité civile pour pouvoir garder leur animal.

L’obtention du permis de détention

Plusieurs documents sont demandés par la mairie afin de délivrer le permis de détention au propriétaire d’un chien dangereux. En outre, pour obtenir ce papier, vous aurez besoin d’un certificat d’aptitude, un justificatif de vaccination de la rage, un tatouage d’identification, une pièce attestant la stérilisation et enfin une assurance responsabilité civile animaux. Selon l’article L211-12 du Code rural, le permis de détention est obligatoire pour tous les propriétaires de chien de catégorie 1 et 2, c’est-à-dire des chiens d’attaque, de garde et de défense. En l’absence de ce permis, vous risquez trois mois d’emprisonnement, une amende d’environ 3750 €, voire la saisie et l’euthanasie de votre chien.

L’importance de la couverture d’assurance

L’assurance responsabilité civile protège déjà le propriétaire des risques d’accident pouvant être causés par son chien, mais elle n’est pas suffisante. Choisissez une mutuelle santé pour chien pour obtenir des garanties plus ciblées. Préférez des formules optionnelles qui s’accordent avec la catégorie de votre chien, si elles ciblent les chiens d’attaque ou si elles sont à destination des chiens de garde et de défense.

Les règles appliquées sur les chiens dangereux

La loi impose aussi des mesures très strictes sur la détention d’un chien dangereux. Le propriétaire doit en outre stériliser le mâle et la femelle. Il ne pourra pas vendre son chien ni importer une autre race de chien dangereux en France. Un chien d’attaque ne doit jamais circuler dans les lieux publics ou voyager dans les transports en commun. De même pour les chiens de défense, ils ne doivent pas emprunter les voies publiques. Le propriétaire doit pouvoir le contrôler suffisamment s’il doit sortir à l’extérieur.

La couverture santé d’un chien dangereux : option facultative ?

Si l’assurance responsabilité civile s’avère obligatoire, l’assurance pour la prévention de la santé du chien dangereux est plutôt facultative. Pourtant, cette couverture est très avantageuse au niveau des frais des services vétérinaires. Cette

forme d’assureur propose une prise en charge allant de 50 à 100 % des frais de consultation, des vaccins, de l’hospitalisation, des médicaments et même des vaccins.

Le coût d’une assurance chien dangereux

Cela dépend en général des formules de couverture auxquelles vous souhaitez souscrire. Mais il faut savoir que ce sont les cotisations d’assurance des chiens de première et de deuxième catégorie qui sont les plus onéreuses. En effet, ils représentent beaucoup de risques au niveau des accidents qu’ils peuvent causer, mais aussi sur la fragilité de leur santé. Prévoyez autour de 10 et 40 € par mois pour assurer un chien dangereux.

Partagez sur les réseaux ...
Vos commentaires ...